Quels types de masques pour quelle protection ?

Les masques de protection sont obligatoires pour se protéger contre les particules dangereuses pour notre organisme. Pourtant nombre d’entre nous pratiquent des activités qui nécessitent un masque : la peinture, le sport, les travaux…On sait que, depuis la crise du coronavirus, les masques sont indispensables pour éviter la propagation de la maladie. Mais ces masques ont également d’autres utilités, comme se protéger contre la poussière, la pollution, les gaz ou toute autre particule qui peuvent provoquer quelques complications au niveau de la santé. Aujourd’hui nous allons tenter de déterminer quelle est la protection qu’il vous faut, et quel masque y correspond. Egalement, en la période actuelle de crise sanitaire, faut-il se munir d’un masque, si oui, lequel ?

Les masques de protection anti-particules, pour quelle utilisation ?

Dans cette période de lutte contre le Covid-19, ces masques sont les plus utilisés puisqu’ils permettent aux médecins de se protéger contre le virus tout en soignant les patients. Ce sont les masques FFP1, FFP2 et FFP3. Soit pièce faciale filtrante (FFP), masque jetable. Leur numéro les classes en fonction du niveau de protection. Ces masques filtrent la poussière, les virus et les particules, à des degrés distincts. Tentons de détailler leur efficacité effective :

FFP1

Les masques FFP1 filtrent les particules à 88%, ils sont très efficaces pour se protéger des poussières, lors de réalisation de travaux par exemple. En ce sens, ils sont compétents pour se prévenir des maladies pulmonaires. En revanche, ils apportent une faible protection contre les virus.

FFP2

Les masques FFP2 filtrent les particules à 94%. Ceux-ci permettent de se protéger, en plus de la poussière, contre les particules toxiques ou encore les virus grippaux.

FFP3

Les masques de protection FFP3, qui filtrent les particules à 99%, sont recommandés pour les professionnels de santé en contact durant plusieurs heures avec des patients malades. Ils sont les plus filtrants, permettent de travailler avec de l’amiante par exemple. Ils sont également efficace pour filtrer le pollen. Toutefois il n’est pas aussi aisé qu’à la normale de respirer à l’intérieur de ces masques. Pour cette raison, ils ne sont pas recommandés pour des activités de cyclisme, de running, et toutes activités qui génèrent une haute ventilation. Il y a d’autres types de masques, appelés masques d’entrainement, qui eux, sont adaptés à la pratique du sport.

Plus généralement, les masques FFP sont performants contre bon nombre de particules. Toutefois ils ne permettent pas de se protéger contre les gaz nocifs. Rappelons que les masques FFP à valve ne protègent que le porteur, contrairement aux masques “antiprojection”, qui protègent non pas le porteur, mais les personnes aux alentours.

homme qui porte un type de masques de protection

Les masques à cartouches

Les masques à cartouche – ou demi-masques – sont nécessaires pour toute exposition à des gaz ou vapeurs nocives. Il protège les voies respiratoires. Par exemple lors de l’utilisation de bombes de peinture. Celles-ci produisent des gaz nocifs si respirés, il est donc requis de s’en protéger grâce à ce type de masque.

Pour toute utilisation de bombe de peinture à base de solvant, il est nécessaire de porter un masque A1P3, A2P2 ou A2P3. Les masques de protection A1p3, en raison de la mention “A1”, filtre le gaz mais de manière moindre que les autres. Dès lors, le mieux est de l’utiliser en extérieur ou dans un endroit bien ventilé. Les autres sont efficaces dans les endroits mal ventilés.

Rappelons que P1, P2 et P3 désignent la filtration des poussières, respectivement à 88%, 94% et 99%. A1, A2 et A3 sont trois filtres, ayant une teneur en gaz respectivement à 0.1%, 0.5% et 1% du volume. Ils protègent contre les gaz et les solvants. Les chiffres sont détaillés sur officiel-prevention.com

En cas d’utilisation d’une bombe à base d’eau, un masque jetable FFP suffit pour une utilisation ponctuelle. Un masque à cartouches P3 et nécessaire, s’il y a exposition régulière.

Les masques de protection complets

Les masques complets sont eux nécessaires quand il y a risque oculaire. Ils protègent donc les yeux, en plus du menton, de la bouche et du nez. Ces masque sont absolument indispensables si vous vous confrontez à des substances très nocives.

Le masque intégral

Le masque complet avec système à adduction d’air est primordial dans un environnement où : le taux d’oxygène est inférieur à 17%, le contaminant est inodore, inconnu, et présent dans un endroit isolé.

Ainsi, plusieurs masques sont disponibles pour filtrer différentes particules, gaz et aérosol. De cette manière, veillez à choisir celui qui correspond à votre activité, et aux dangers auxquels vous vous exposez.

Découvrir nos produits

Découvrez nos masques sportifs

*Jusqu'au moins 35% sur notre sélection de training mask, ainsi que nos accessoires dans notre boutique.

Découvrir

Nos accessoires de sports

Un large choix d'accessoires sportifs afin de progresser et d'atteindre rapidement ses objectifs

Découvrir
Cart
  • No products in the cart.